3. Assurer la sécurité des Français

50 000 agents supplémentaires

La montée de la violence contre les personnes et les biens inquiète légitimement nos concitoyens. La sécurité est un des droits fondamentaux de la personne humaine. Comble de l'injustice : ce sont les plus fragiles et les plus démunis parmi les Français qui sont le plus souvent victimes de l'insécurité.

Nous donnerons la priorité à la sécurité de proximité en affectant, dans le cadre des emplois de proximité, 35 000 personnes à des contrats locaux de sécurité. Par redéploiement, 10 000 fonctionnaires de police seront affectés à cette mission prioritaire et 5 000 seront recrutés, pour un total de 50 000 agents supplémentaires.

Pour être respectée comme elle le mérite, la police doit être irréprochable.

Nous créerons une instance indépendante de contrôle de la police, associant des magistrats et des policiers, afin de faire respecter la déontologie policière. Cette instance pourra être saisie par les citoyens. La sécurité des Français suppose également de lutter efficacement, au niveau européen, contre les grands trafics et contre la corruption.

Nous mettrons en place un espace judiciaire européen commun offrant aux magistrats la possibilité de remplir leur mission sans être empêchés de le faire par les réglementations nationales.