8. Transformer notre agriculture

Plus de qualité - Plus de jeunes agriculteurs

L'agriculture française a su relever le défi de la modernisation et de l'exportation. Pourtant, la crise de la "vache folle" a révélé au grand public ce que les socialistes affirment depuis longtemps: le modèle d'agriculture intensive, fondée sur la productivité à outrance, doit être dépassé. Il faut renouer avec une agriculture plus extensive, tournée vers la qualité. Au-delà de la recherche d'une alimentation saine, nos concitoyens expriment des besoins de grand air, d'espaces, de paysages, de rencontres avec ceux qui vivent la modernité autrement qu'à la ville. Ces attentes ouvrent des perspectives à l'agriculture qui doit dorénavant concilier la production, la santé publique, l'emploi, l'environnement et l'aménagement du territoire.

Nous proposons de diversifier nos modèles de production, de favoriser la pluri-activité, de mieux répartir les "droits à produire", de développer et professionnaliser les nouvelles activités d'accueil. Les principes de la modulation et du plafonnement des "aides directes" devront être au centre de la PAC, que l'adhésion des pays de l'Est ne pourra remettre en cause. Nous donnerons la priorité à l'installation de jeunes agriculteurs, plutôt qu'à l'agrandissement des exploitations.