4. Gagner la bataille de l'intelligence

2,5 % du PIB pour la recherche

Préparer l'avenir, c'est s'engager résolument dans la grande compétition économique et culturelle de demain. L'intelligence sera à la fois l'enjeu et la richesse du XXIe siècle. Les produits intellectuels sont désormais des objets de compétition internationale. L'Europe ne doit pas perdre la bataille de l'intelligence. Préparer l'avenir, être moderne, ce n'est pas penser l'économie uniquement en termes de monnaie ou de fiscalité; c'est penser que la richesse de demain sera fondée sur l'innovation scientifique et l'initiative technologique.

Construire l'Université du futur. Non seulement nous reprendrons l'effort ralenti par la droite, mais nous l'amplifierons. La formation en alternance sera petit à petit mise en place. Les formations générale et professionnelle seront étroitement associées. Enfin, nous ferons éclore la grande université européenne de demain.

Relancer l'effort de recherche. Cet effort est indispensable pour le développement d'un pays moderne. Nous devons aller vers l'objectif de 2,5% du PIB pour le budget national de la recherche.

Relever le défi culturel et audiovisuel. Pour endiguer l'hégémonie culturelle et technologique des Etats-Unis, la France et l'Europe doivent mobiliser tous leurs moyens de création, de production et de diffusion.