5. Encourager l'esprit d'entreprise

PME : moins d'impôts, moins de paperasseries

Fasciné par les grandes entreprises, notre pays oublie souvent que sa richesse réside tout autant dans ses milliers de PME. Plus créatrices, elles sont aussi plus fragiles. Demain, les emplois créés le seront surtout par des petites entreprises et des services nouveaux. La croissance naîtra de l'innovation, de la créativité, de la souplesse des entrepreneurs. Il faut libérer les énergies, et avant tout celles des PME. L'Etat doit tout faire pour y parvenir.

Nous développerons une fiscalité favorable à l'investissement à risque, à une épargne mobilisée pour les fonds propres des PME. Nous simplifierons les procédures administratives pour les jeunes entreprises. Nous investirons dans l'intelligence à travers un soutien massif à la recherche publique comme privée et grâce à des aides importantes à l'innovation et à la formation. Nous investirons dans la création grâce à une politique active de "capital-risque" et à un appui aux PME qui développent les nouvelles technologies.