CONCLUSION

Nous avons, comme en 1997 avec la lutte contre le chômage, une obligation de résultats pour la République. Car, comme le score de l'extrême droite l'a montré, rien n'est jamais acquis dans une démocratie.

La droite, elle, veut remettre en cause des acquis sociaux fondamentaux. Elle veut défaire ce que la gauche a fait depuis 5 ans, et même au-delà. Et vous ?

La droite veut abandonner les 35 heures pour tous, les emplois jeunes, la retraite par répartition, la sécurité sociale pour tous, la couverture maladie universelle, l'allocation autonomie pour les personnes âgées. Et vous ?

La droite pense que l'économie peut fonctionner sans le social, que les salaires, le SMIC, les minima sociaux, les pensions ne sont pas une priorité. Elle veut s'attaquer aux services publics. Et vous ?

Alors que les extrémismes, le terrorisme, et les guerres prospèrent dans notre monde, alors qu'au nom du profit, on ferme des entreprises et on délocalise, la droite refuse les règles nécessaires. Et vous ?

Nous, les socialistes, nous voulons que dans notre République, chacun soit respecté et respecte les autres. Nous voulons une France juste et une Europe citoyenne pour qu'un autre monde soit possible.

Nous proposons une démarche nouvelle, qui permet de vous écouter et de vous associer directement : conférence sociale et économique avec les partenaires sociaux, états généraux des services publics, forums de la jeunesse, conférence des âges, collectifs "Priorité Cités"...

Réformer, rénover pour changer le monde dans lequel nous vivons. C'est possible. Nous vous disons comment et pourquoi.

A vous de décider. Votre avenir vous appartient. Avec vous, nous saurons prendre nos responsabilités au service de la France.