3. RENFORCER LES SERVICES PUBLICS

Les services publics sont au cur du combat pour l'égalité et contre l'exclusion ; ils sont un atout pour la cohésion sociale et territoriale. Nous voulons améliorer la qualité et l'efficacité du service rendu au public, parce que les Français veulent que chaque enfant réussisse à l'école, que chaque malade soit bien soigné, que la sécurité soit assurée en bas de chez eux, que chacun ait accès au sport, à la culture... C'est pour mieux répondre à ces attentes, que nous devons lancer un immense chantier de réformes des administrations et des services publics avec les usagers et les syndicats.
 
 

Réformer nos services publics

- La présence des services publics doit être garantie partout, du quartier au village

- Les services publics doivent améliorer leur efficacité.

Ils doivent apporter des réponses personnalisées aux demandes de chaque citoyen. Pour cela leur organisation sera déconcentrée.

- L'identité des entreprises et services publics sera préservée.

Ils sont les seuls capables de garantir l'accès de tous aux droits fondamentaux (éducation, santé, police, justice...). Ils contribuent à un environnement favorable au développement de notre pays (EDF, SNCF...). L'Etat est le seul à même de financer les investissements à long terme, coûteux mais nécessaires à leur efficacité et leur pérennité. Nous refusons la privatisation des services publics. Nous affirmons la nécessité du contrôle public sur les entreprises publiques.

- La France doit défendre les services publics.

Nous stopperons toute nouvelle dérégulation des services publics, toute nouvelle ouverture à la concurrence tant qu'une directive européenne ne définira pas clairement les services d'intérêt général et tant qu'elle ne garantira pas le droit de chaque Etat de maintenir le monopole dans certains secteurs.
 
 

> Les socialistes proposent concrètement :
 
 

Faire de la santé une priorité nationale.

Pour que chacun puisse bien se soigner, nous engagerons une politique de santé publique à travers :

- une CMU étendue,

- un meilleur remboursement des soins dentaires et optiques,

- la réduction des inégalités de santé, notamment entre les territoires,

- l'accent mis sur l'hôpital public pour qu'il soit d'une qualité équivalente partout en France,

- la mise en place des effectifs nécessaires à l'application des 35 heures doit être accélérée et renforcée

- le soutien aux médecins et aux infirmières soumis à des contraintes particulières (zones rurales, quartiers en difficulté, gardes et réseaux).

- de grands programmes de recherche européens pour le sida, la maladie d'Alzheimer ou les maladies génétiques

- en matière de bioéthique, la fixation d'un certain nombre d'interdits comme le clonage reproductif tout en garantissant la recherche.
 
 

Garantir un logement décent pour tous

Pour que chacun puisse vivre dignement avec sa famille et accéder à la propriété, nous proposons :

- Une couverture logement universelle qui supprimera le dépôt de garantie et la caution versés par le locataire, qui évitera les impayés de loyers et garantira les propriétaires des revenus de leurs biens.

- 2 millions de logements supplémentaires en 5 ans, dans l'ancien et dans le neuf, dont plus de la moitié à caractère social. Nous poursuivrons aussi l'éradication du logement insalubre.

- Une prime d'accession sociale à la propriété. En plus du prêt à taux zéro, cette prime permettra aux familles gagnant moins de 2 SMIC, aux habitants de logements sociaux et aux jeunes qui démarrent d'accéder à la propriété. Grâce à elle, 200 000 foyers auront une nouvelle chance de promotion sociale.

- Un grand programme avec les associations qui permettra de donner un toit pour tous.
 
 

Permettre la réussite de chaque élève à l'école

Pour que l'école reste le creuset de la République, pour qu'elle donne à chacun les moyens de s'élever par ses efforts en s'éduquant, pour qu'elle donne à notre pays les citoyens éclairés dont a besoin sa démocratie :

- Un objectif : faire réussir chaque élève

100% de chaque génération doit sortir du système scolaire avec une qualification reconnue, 80% de chaque classe d'âge doit parvenir aux bacs, 50% à un diplôme de l'enseignement supérieur.

- Un impératif : vaincre l'échec scolaire, personnaliser le soutien à ceux qui en ont besoin, donner à chacun une formation initiale solide et une qualification pour permettre la professionnalisation durable de chaque jeune en France.

- Un cadre garanti : le statut des personnels, les programmes et les diplômes resteront nationaux.

- Des moyens adaptés : diversification des pédagogies proposées, généralisation des bonnes pratiques venues du terrain, parcours scolaires personnalisés, égale promotion des trois voies d'enseignement (générale, technologique, professionnelle), extension des nouveaux rythmes scolaires en concertation avec les parents, les enfants et les enseignants.

- L'accès de tous à un ordinateur et à l'apprentissage des nouvelles technologies de l'information et de la communication, notamment l'Internet.
 
 

Développer l'université et la recherche

Nous voulons préparer l'avenir. La science permet l'avancée des connaissances et constitue un élément fondamental des progrès sociaux, culturels et humains.

- Nous accroîtrons les moyens des premiers cycles universitaires pour améliorer l'encadrement des étudiants et réduire le taux d'échec.

- Les universités disposeront d'une plus grande autonomie pour leur gestion dans le cadre du service public.

- L'université et la recherche seront développées équitablement dans toutes les régions de France car c'est la clef du futur.
 
 

Faciliter l'accès à la culture

Parce que l'accès à la culture est la clé de l'égalité des chances et d'une démocratie active, nous nous engageons à :

- Encourager les pratiques en amateur et les arts populaires

- Généraliser l'enseignement artistique à l'école et le passeport culturel pour tous les jeunes

- Développer la gratuité dans les musées et les équipements culturels

- Soutenir la création artistique et préserver les industries culturelles

- Préserver un service public de l'audiovisuel fort et assumant fortement ses missions
 
 

Faciliter l'accès au sport, conforter le rôle des clubs et soutenir l'excellence sportive
 
 

Améliorer notre qualité de vie, valoriser notre environnement

Trop souvent souillé, trop souvent sali, trop souvent dégradé, notre environnement finit par devenir insupportable.

Les socialistes sont écologistes. Nous militons pour un développement durable respectueux de la nature et de notre planète. Nous proposons une écologie de la responsabilité. Pour nous, léguer à nos enfants et petits-enfants une planète en meilleur état que nous l'avons trouvée est un acte de solidarité majeur.

- Pollutions maritimes, sonores, chimiques, agricoles, dégradations de l'espace naturel de paysages, effets de serre seront combattus, leurs auteurs pénalisés et punis.

- Nous engagerons un plan quinquennal de réduction de tous les risques et de valorisation de notre environnement et de la qualité de vie.

- Nous lancerons un schéma de développement du transport combiné, du ferroutage et du cabotage.

Nous engagerons sans délai des états généraux des services publics.

Dans chaque administration, dans chaque service, il s'agira de clarifier les missions à partir des attentes des usagers, de vérifier les points forts et les points faibles à partir d'un état des lieux, de mobiliser l'intelligence et le sens de l'innovation des agents, d'évaluer les bonnes réponses et d'améliorer les moyens.