7. CONSTRUIRE UNE EUROPE DU PROGRES, UNE EUROPE DES CITOYENS

Nous voulons mettre la même détermination et la même énergie à construire l'Europe politique et sociale que nous avons mises à faire l'Europe économique et monétaire. L'Euro est le symbole de la réussite de l'Europe économique et financière. Mais la monnaie et le marché ne peuvent pas être le seul lien entre tous les Européens. C'est le lien de la solidarité et de la citoyenneté européenne qui doit être renforcé.

> Les socialistes proposent concrètement :

- La France doit proposer la signature d'un Traité social. L'emploi, l'augmentation du pouvoir d'achat et la lutte contre les inégalités seront les nouvelles priorités de l'Union européenne, comme le traité de Maastricht avait fait de l'Euro une priorité. Ce Traité social devra permettre l'harmonisation progressive des droits sociaux au niveau le plus haut et l'instauration d'un salaire minimum européen.

- La France proposera le lancement de grands travaux d'intérêt européen pour soutenir la croissance et l'emploi : TGV européen, ferroutage pour les marchandises, recherche sur les médicaments, les énergies renouvelables...

- La Banque Centrale Européenne devra prendre en compte l'emploi et à la croissance dans ses interventions.

- La France doit, avec d'autres pays, former une avant-garde pour aller encore plus loin sur l'emploi, la fiscalité, la lutte contre les exclusions et les discriminations, la lutte contre la criminalité internationale, la politique de défense.

- La France doit faire respecter la diversité culturelle. Les œuvres culturelles ne sont pas des marchandises. L'Europe doit défendre l'exception culturelle dans les institutions internationales.

- La France veillera à la Politique Agricole Commune et à la politique de cohésion régionale pour qu'elles ne soient pas remises en cause par l'élargissement.

- Une Constitution, une fédération pour l'Europe. Tous les acquis sociaux européens, toutes les futures réformes sociales ne seront vraiment assurés que si l'Europe devient politique. La charte des droits fondamentaux doit être inscrite dans la Constitution. Les institutions de l'Union doivent être plus démocratiques et plus lisibles. Le citoyen européen doit savoir qui décide quoi. La répartition des compétences entre le niveau européen et les niveaux nationaux doit être clarifiée. L'Europe doit se concentrer sur la réalisation d'un espace de progrès économique et social ainsi que sur son rôle international au service de la paix et d'une autre mondialisation.